in

La prévention du stress au travail : un tremplin pour améliorer la productivité de l’entreprise

prévention du stress au travail

Ménager la santé psychologique des employés est un bon point de départ dans le cadre de la prévention du stress au travail. Comme le stress lié au travail peut priver l’entreprise de ses forces de travail, avec l’absentéisme répétitif des employés à bout de souffle, les entrepreneurs gagneront donc à intégrer ce cercle vertueux dans leur stratégie d’entreprise. Voici quelques vérités qui devraient les faire réfléchir sur les conséquences du stress au travail, et des aspects bénéfiques à adopter les mesures correctives pour sa prévention.

Généralités sur le stress au travail

Le stress au travail peut être défini par les réactions, d’ordre émotionnel et physique, suscitées chez les employés par leurs employeurs. Ces réactions se traduisent généralement par un conflit intérieur généré par certaines exigences relatives au travail. A celles-ci s’ajoutent diverses pressions, que l’employé a du mal à contrôler ou dont il sait pertinemment que ses capacités à les satisfaire sont moindres.

Cela arrive notamment quand les tâches qui leur incombent dépassent leur capacité ou leurs connaissances, les amenant à remettre en cause leur aptitude personnelle. Face à des projets d’envergure, une échéance qui se rapproche, l’état d’avancement d’un projet ou l’envoi d’un simple rapport, en l’occurrence, un sujet peut y voir du stress positif et une source de motivation supplémentaire. Un autre peut en être complètement terrassé.

Stress au travail et prévention : la productivité peut en prendre un coup 

Alors que le taux de chômage atteint un point critique, au point de paralyser le milieu professionnel, beaucoup de travailleurs se considèrent chanceux d’avoir un emploi. Ils préfèrent donc passer le stress professionnel sous silence. La peur du licenciement, les surcharges de travail, les tâches monotones, les harcèlements, l’absence de communication dans l’entreprise… Autant de sources de stress que l’on rencontre fréquemment dans le milieu du travail.

Évidemment, cette liste n’est pas exhaustive. Cependant, beaucoup de situations plus simples, comme la culture de l’open space, les discriminations ou les préjugés, aux plus complexes, comme une responsabilité difficile à assumer, peuvent générer du stress. Ce sont les travailleurs soumis à un rythme de travail important, souvent obligés de s’astreindre à des délais serrés, qui y sont les plus assujettis.

Bien qu’ils en paient un lourd tribut sur le plan sanitaire, la société n’est pas non plus épargnée, étant dans l’obligation d’en supporter la prise en charge, et de voir sa productivité considérablement baisser.

Prévention du stress au travail : comment agir ?

Indubitablement, le stress au travail est un réel frein à la productivité de l’entreprise. A part les dommages collatéraux qu’il peut engendrer, à l’instar d’une ambiance non propice à une bonne collaboration, l’esprit d’équipe en pâtit. Quelle que soit sa nature, les situations de stress mènent à des absentéismes répétitifs, un manque de concentration des salariés, un niveau d’irritabilité élevé pouvant conduire à une fatigue morale, voire une dépression grave.

Pourtant, en termes de prévention, une politique managériale moins verticale, axée sur une réelle collaboration, peut porter ses fruits. Cela suppose de revoir les méthodes de management basées uniquement sur les seules vertus des pressions hiérarchiques.

Les employeurs jouent un rôle crucial dans la prévention du stress au travail

Dans le cadre de la prévention du stress au travail, on ne peut qu’encourager les échanges informels entre employés et employeurs. Cela rend la communication plus libre et plus spontanée. Par ailleurs, n’avoir aucune idée sur les tâches qui vous incombent augmente le stress et affecte ainsi la productivité. Aussi, il appartient aux supérieurs d’établir un plan de travail pour leurs salariés. Ce dernier doit mentionner en détail les projets et les objectifs pour une certaine période de temps.

La valorisation des employés au service de la productivité

En vue de les encourager, il relève de la responsabilité des dirigeants de témoigner de la reconnaissance. Notamment, quand les efforts des collaborateurs s’avèrent payant. Le stress étant lié aux conditions de travail, les préventions sont à établir sur la base des évaluations des risques professionnels. Également, par la mise en place de différentes stratégies visant à améliorer ces dernières. On peut citer en exemple l’optimisation de la conception des tâches. Celle-ci doit amener l’employé à se sentir valorisé, ou à y voir une potentielle évolution de sa carrière.

Parallèlement, le dirigeant doit fournir les formations nécessaires pour que ses salariés disposent des ressources requises par leur poste. En complément d’un traitement équitable et respectueux des employés, la mise en place d’un programme de santé et mieux-être au travail sera un plus dans la prévention du stress au travail. Du côté des employés, s’orienter vers des services de counseling peut aider. D’abord, pour mieux gérer le stress, avec pour finalité de maintenir une bonne productivité.

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0
mentoring managérial, devenir coach

Comment devenir un bon coach professionnel ?

Tarif coach professionnel

Tout sur le tarif d’un coach professionnel