in

L’instinct de volonté de Kelly McGonigal : les meilleurs conseils à tirer de ce livre

L'instinct de volonté de Kelly McGonigalAtteindre l'excellence de Robert Greene
Man sitting on sofa reading a book in a cozy loft apartment

L’instinct de volonté est un des livres les plus intéressants sur le développement personnel, écrit par un professeur de l’Université de Stanford : Kelly McGonigal. S’appuyant sur des faits scientifiques, l’auteure aborde la volonté sur un point de vue biologique pour nous aider à comprendre nos comportements.

Avec une structure bien pensée, elle termine ainsi chaque section par des expériences à faire soi-même dans l’optique de nous mettre au défi et en même temps pour développer notre volonté en les effectuant. Si, en tant que coach de vie, vous êtes désireux d’aider vos clients à retrouver une carrière, une vie de famille et une vie de couple plus épanouie, nous vous recommandons de lire attentivement ce livre. En attendant, voici quelques-uns des conseils aussi pratiques que précieux que vous pourriez leur donner.

Les bonnes habitudes et la volonté agissent en synergie pour le développement personnel

En voulant trouver un coach en développement personnel, vos clients peuvent être amenés à se poser des questions. Parmi lesquelles, quelles sont les habitudes qu’ils pourraient éventuellement développer ou changer. Ce, pour la simple raison qu’elles sont tout simplement néfastes. Pour leur santé, leur couple, leurs enfants ou leur carrière.

Mais une fois les bonnes habitudes créées, auront-ils assez de volonté pour continuer à les appliquer ? Effectivement, les gens qui ont de la volonté sont ceux qui trouvent le bonheur. Parce qu’ils sont en meilleure santé, vivent des relations durables. Parce qu’avoir de la volonté est un formidable atout dans la vie.

Leçon #1 tirée de L’instinct de volonté de Kelly McGonigal : savoir se contrôler est ce qui distingue l’humain des animaux… et des autres humains.

De toutes les espèces animales, l’homme diffère en ce qu’il a la capacité de maîtriser ses impulsions. Depuis l’histoire de l’évolution, l’humain est la seule vie animale à même de planifier son avenir.

Mais dans L’instinct de volonté, Kelly McGonigal va plus loin en disant que ce trait de caractère tend aujourd’hui à séparer le genre humain dans la mesure où seuls ceux qui parviendront à garder le contrôle de leur instinct primitif auront la chance de mieux vivre leur vie. Dans une société où les tentations sont nombreuses, nous risquons d’avoir des problèmes si nous nous fions uniquement à nos instincts primitifs.

Leçon #2 tirée de L’instinct de volonté de Kelly McGonigal : la volonté peut se contrôler en voyant notre objectif sur le long terme.

L'instinct de volonté de Kelly McGonigal

Dans son livre L’instinct de volonté, Kelly McGonigal met en évidence l’existence de trois types de détermination, de pouvoir ou d’intention. Celle qui nous empêche de ne pas nous ruer sur de la nourriture que nous savons « mauvaise » pour notre régime. Celle qui définit notre objectif à long terme. La dernière est le genre de volonté ou de pouvoir qui nous challenge d’accepter une gratification différée. Parce qu’humainement parlant, nous serons un jour ou l’autre amenés à succomber à notre instinct primitif, il est essentiel d’apprendre à naviguer entre ces trois capacités.

La bonne astuce consiste à les faire jouer en notre faveur au lieu d’essayer de nous débattre avec elles. Si nous voulons avoir mainmise sur quelque chose et avoir le contrôle, la meilleure solution est de voir et déterminer ce que nous voulons sur le long terme et non ce que nous voulons dans l’immédiat.

Leçon #3 tirée de L’instinct de volonté de Kelly McGonigal : on peut booster la volonté avec la pensée d’investir dans l’avenir. 

Ainsi que nous l’avons vu plus haut, nous différons des animaux, car nous sommes capables de penser à l’avenir. Quand on ne pense qu’à faire du shopping après la paie, on n’a pas vraiment son avenir à l’esprit. La solution est de voir en toutes choses que vous entreprenez un investissement pour vous-même.

Aussi, faire le lien entre le vous actuel est le vous futur est un bon moyen de faire fonctionner la gratification différée. Lisez plus dans l’optique de gagner en sagesse et en connaissance. Si vous devez vous passer d’un repas considéré comme une malbouffe, faites-le en pensant que vous serez plus en forme.

Leçon #4 : Cherchez toujours la compagnie de gens motivés et positifs.

Tous les conseils prodigués par Kelly McGonigal dans ce livre L’instinct de volonté méritent vraiment tous d’être retenus pour s’améliorer au quotidien. Néanmoins, celui-ci est vraiment à part. Effectivement, si nous voulons développer notre propre volonté, il est essentiel de nous entourer de personnes qui font preuve de volonté. Nous avons tous tendance à subir l’influence de notre entourage. Autant que ce soit de bonnes influences. Cela dit, il peut aussi être utile de cultiver ses propres valeurs comme nous le conseille Mark Manson dans L’art subtil de s’en foutre.

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0
L'art subtil de s'en foutre de Mark Manson

L’art subtil de s’en foutre de Mark Manson : quelles leçons retenir de ce livre ?

Ne coupez jamais la poire en deux de Chris Voss

« Ne coupez jamais la poire en deux » de Chris Voss : enseignements précieux sur l’art de négocier