in

Comment basculer de son activité secondaire de coaching à coach à temps plein?

coach à plein temps, Deep work de Cal Newport

Animé par une passion ardente, vous avez en tête de vouloir devenir coach à temps plein. C’est vrai, mais pour le moment, vous exercez toujours votre activité de coaching en tant qu’activité secondaire.

Chaque jour, vous êtes de plus en plus enthousiaste. Vous ne pensez plus qu’à cela. Vous bouillonnez d’idées et vous êtes convaincu que vous allez bientôt, très bientôt vous lancer. Pour vous créer une base solide, voici des astuces puissantes pour faire de votre rêve de devenir coach à plein temps une réalité.

Devenir coach à plein temps : l’importance de vous mettre sur les bons rails pendant que vous exercez à temps partiel

Quand les nouveaux coachs souhaitent franchir le cap, c’est-à-dire passer de coach à temps partiel à coach à temps plein, ils ne réalisent pas toujours que les erreurs qu’ils peuvent commettre sont susceptibles de leur coûter très cher dans le futur. Par ailleurs, le voyage peut comporter un bon nombre de difficultés. Si vous faites partie de ces coachs qui ambitionnent d’exercer à temps plein, cette question est sérieusement à méditer.

Pourquoi ? Parce que pour vous, c’est le point de départ. Là où vous commencez à attirer puis à fidéliser votre clientèle. C’est durant cette phase que vous développez votre pratique et vous construisez une réputation. À défaut d’être sur les bons rails dès à présent, vous ne pourrez rectifier le tir qu’après des mois, voire après des années.

Conseils pour réussir en tant que coach à temps plein

Quelques stratégies permettent de se mettre sur la bonne voie pour avoir une activité de coaching prospère.

Alle-y franchement

Il peut être difficile, voire impossible de tirer meilleur parti de son activité de coach à temps plein sans exceller dans ce domaine. La raison est que votre entreprise de coaching aura certainement du mal à décoller si vous ne comprenez pas les enjeux d’intégrer les pratiques de base du coaching dans vos pratiques.

Ce qui implique que vous vous armiez de vos connaissances et devez ainsi vous engager dans une bonne formation pour devenir un excellent coach. Pour ce faire, un programme de formation de coaching réputé est une bonne base. En parallèle, continuez d’évoluer en assistant à des séminaires ou des retraites. En lisant les meilleurs livres de coaching…

En prenant ce genre d’initiative, vous serez étonné de voir vos compétences s’améliorer progressivement et de façon exponentielle. Pour un coach à temps plein, asseoir sa réputation sur l’excellence est le moyen le plus sûr et le plus efficace de se faire des partisans à vie et créer une longue liste d’attente.

Soigner sa visibilité de coach à temps plein

coach à temps plein

Dans un contexte où le coaching se développe à un rythme effréné, la visibilité est primordiale. Les demandes en prestation de coaching montent en flèche. Mais dans le même temps, les gens veulent se faire accompagner par des coachs d’exception. Ce qui n’est pas pour nous déplaire. Au contraire !

Cependant, tous vos efforts risquent de ne servir à rien si personne n’est au courant que vous êtes en fait sur le marché des coachs qui exercent à temps plein. La visibilité, il est important d’en faire sa priorité. Notamment quand on est sous le statut d’auto-entrepreneur. Dès le début de votre activité, il est essentiel que vous vous y atteliez et que vous en appreniez tous les rouages pour espérer gagner ce combat de haute lutte d’un marché surchargé.

Cela implique que vous vous formiez à la création de votre marque personnelle. Il faut que vous parveniez à établir votre autorité. Comme dans toute activité de marketing, le choix d’une niche est aussi un levier de développement important. Pour être rentable en tant que coach à temps plein, il peut être intéressant de se spécialiser dans un aspect spécifique du coaching qui vous passionne et dont vous avez des compétences certaines.

Communiquez de manière à ce que vos clients idéaux vous entendent et vous apprécient. Ces différents points sont cruciaux pour permettre à votre entreprise de coaching de se développer le plus rapidement possible. Mais tout de même, il ne faut pas non plus que vous vous sentiez dépassé par les événements. Allez-y progressivement. Mais allez-y.

Devenir coach à temps plein : allez-y doucement !

Comme on le dit souvent, la seule chose qui peut rendre un rêve impossible, c’est de ne pas avoir essayé. Aussi, s’il vous tient à cœur de devenir coach à temps plein, allez-y. Mais allez-y doucement ! Ne vous sentez pas obligé de sauter le pas seulement après avoir exercé quelques mois en coaching à temps partiel. Pourquoi est-ce une erreur ?

Parce que quand on se précipite dans ce projet, vous aurez tendance à seulement vous focaliser sur la vitesse pour créer votre entreprise. En étant pressé, vous allez vouloir prendre des raccourcis. Ce qui veut dire que vous mettrez en place les mauvaises idées comme le fait de coacher des clients qui ne correspondent pas à vos clients idéaux.

Et même pour tarifer vos prestations, vos prix pourraient ne pas refléter vos vraies valeurs. Le pire est que vous en arriviez à limiter votre apprentissage perpétuel en tant que coach.

La précipitation n’est pas votre ami

La précipitation sera pour vous une source de stress, car vous devez travailler en dépit d’un état de fatigue. Votre coaching ne sera plus à son meilleur niveau. Ce qui ne sera pas sans conséquence sur votre réputation. Ironie du sort : plus marqués seront vos efforts pour obtenir le statut de coach à plein temps, plus lent sera votre développement.

C’est un problème qu’ont tendance à répéter les nouveaux coachs qui se précipitent dans ce changement. Retenez bien que vous devez avant tout penser à votre réussite sur le long terme, et non sur de petites et rapides victoires.

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0
coaching intuitif public

À quel public s’adresse le coaching intuitif ?

Système 1 Système 2 : Les deux vitesses de la pensée de Daniel Kahneman, Pensées pour moi-même de Marc Aurèle

Système 1 Système 2 : Les deux vitesses de la pensée de Daniel Kahneman