in

Comment être gentil : y a-t-il des avantages à l’être et que faire pour le devenir ?

comment être gentil

Coach pour manager et dirigeant

Développez vos compétences en tant que leader auprès d’un coach certifié. Surpassez-vous et libérez vos aptitudes grâce.

À la question comment être plus gentil ? Il faut savoir que la gentillesse s’acquiert avec la pratique. Cela dit, quelqu’un qui arbore un sourire jusqu’aux oreilles ou qui parle d’un ton mielleux n’est pas nécessairement gentil. Être gentil ne veut pas non plus dire qu’il faille acquiescer à toutes les requêtes des autres et se laisser marcher sur les pieds. Bien plus subtile que cela, la gentillesse s’apprend. Et justement, c’est le but de cet article.

Quelle définition donner à la gentillesse ?

La gentillesse est un caractère authentique qui confère une complaisance attentive, un altruisme destiné à vouloir le bien de l’autre et à prendre soin de lui. Le tout, en considération de sa sensibilité. C’est ainsi un caractère indissociable à l’empathie, cette capacité à ressentir ce que l’autre ressent. Elle se cristallise par l’amabilité et la bienveillance à l’égard des autres. La gentillesse, c’est aussi un état d’esprit. Permanente, on l’oppose aussi à la bienveillance qui est plus ponctuelle.

Il y a plusieurs manières de manifester la gentillesse : un sourire, l’écoute, une aide, l’envie de faire plaisir… Une disposition que nous recherchons au plus profond de nous, la gentillesse entretient une forme d’intimité et nous conduit à plus d’implication avec notre entourage. Indicateur d’une bonne estime de soi, la vraie gentillesse et l’empathie demandent aussi un certain niveau de confiance en soi. Attention toutefois, car un excès de gentillesse conduit à la dépression.

Gentillesse Vs naïveté : la gentillesse, un défaut ou une qualité ?

Comment être gentil quand on sait que ce caractère est souvent associé à la faiblesse et à la naïveté ? En effet, il n’est pas rare que les personnes gentilles, à l’école comme au travail, soient sujettes à des moqueries et au mépris. Et pourtant, être gentil suggère une excellente gestion de ses émotions. C’est cette force de caractère qui surprend justement l’interlocuteur qui s’attend à ce qu’on réagisse avec violence.

En outre, c’est aussi une qualité qui suppose qu’on soit fort et que l’on a la capacité de se protéger. Le souci n’est donc pas la gentillesse en elle-même, mais le fait de savoir poser des limites. Être gentil n’est pas se faire avoir. C’est vouloir établir un contact harmonieux avec les autres. Eu égard à cette réalité, il est temps de voir la gentillesse sous son vrai jour.

La gentillesse : une qualité qui sert à notre vie personnelle et professionnelle

Favorisant les relations, la gentillesse est aussi un vecteur d’opportunités. Atout de la réussite professionnelle, c’est l’expression même de l’intelligence émotionnelle. En ce sens qu’elle accroît les soft skills comme la créativité ou l’écoute, cette caractéristique bénéfique pour soi et les autres, s’avère aussi être une compétence indispensable en entreprise. Être gentil peut parfois exposer à des déceptions. Toutefois, celles-ci sont plus qu’enrichissantes tout en étant bénéfiques sur le long terme.

Coach pour manager et dirigeant

Développez vos compétences en tant que leader auprès d’un coach certifié. Surpassez-vous et libérez vos aptitudes grâce.

Sur le plan personnel, la gentillesse comporte aussi de nombreuses vertus. Elle permet d’endiguer différents troubles tels que les maladies cardiaques et les dépressions. Être gentil conduit au bien-être, à une meilleure santé morale comme physique, et confère une meilleure estime de soi. La gentillesse est la clé d’une meilleure entente. Notamment en milieu professionnel. Pratiquer la gentillesse donne un sentiment de satisfaction personnelle et par conséquent, de bonheur.

Comment être gentil ?

Être gentil, c’est d’abord se débarrasser de la protection permanente qui nous sert à nous préserver. Ensuite :

La gentillesse c’est communiquer, échanger et informer

Parce que le dialogue est le moyen par lequel l’humain instaure une relation de confiance.

Être gentil : c’est s’efforcer de faire confiance

Quand vous établissez des rapports interpersonnels, faites-le sans a priori négatifs. Les personnes ayant confiance en elles-mêmes sont celles qui font plus facilement confiance aux autres. La prudence est tout de même de mise.

Faire preuve d’intégrité et d’honnêteté

La peur et l’appât du gain sont les pièges qui détournent l’Homme de ses valeurs. Sauf si l’honnêteté fait partie de son caractère. Ce qui implique aussi d’avoir le courage de rester lui-même.

Être plus gentil en étant respectueux

La gentillesse passe par le respect d’autrui. Cela va de soi. Adoptez une attitude respectueuse en prenant l’autre à considération. Aider l’autre à se sentir respecté peut renforcer ses capacités.

Comment être gentil ? Donnez tout simplement.

Comment être plus gentil ? Pratiquez la gratuité dans vos actes et agissez sans esprit de profit. Donnez de vous-même et n’attendez aucune contrepartie. Le don de soi, c’est aussi la patience et donner de son temps aux autres. Au vu de ses bénéfices, vous gagnerez à pratiquer la gentillesse, que les autres le fassent ou non. La gentillesse conduit au bonheur mais en même temps, nul ne peut vraiment être heureux et épanoui sans donner du sens à sa vie.

Testez notre coaching sur mesure

Découvrez les avantages de l’executive coaching : Libérez le leader en chacun de vos collaborateurs au profit des performances de votre entreprise. Pilotez l’optimisation de vos équipes.

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

Loading…

0