in

Comment être plus à l’aise en société ?

être à l'aise

Le coach d’affaires, votre meilleur partenaire pour vous aider à piloter votre activité. Vous êtes un dirigeant.e d’entreprise et vous avez besoin de conforter votre business. ! [En savoir plus]


Il n’est pas si évident d’être à l’aise en société quand on souffre d’anxiété sociale. Vos clients de coaching redoutent-ils les situations sociales au point de ressentir une peur démesurée rien qu’en les imaginant ? Ont-ils tendance à se couper des autres ? Dans ce cas, vous aurez certainement besoin de ces méthodes afin de les aider à limiter l’emprise de la phobie sociale et renouer avec leur potentiel.

Comment se manifeste l’anxiété sociale ?

L’anxiété sociale se manifeste par une quête constante d’équilibre entre le nombre de relations susceptibles d’apporter le bonheur et celles pouvant être source de stress extrême. Elle est provoquée par une conscience de soi amplifiée, poussant l’individu à trop se focaliser sur elle-même et à tout ramener à elle. Le sujet souffrant de phobie sociale pense que tout le monde le regarde et que ce que les autres disent ou font le concerne forcément.

Les gens qui se retrouvent confrontés à ce problème n’ont pas le même degré de mal-être. Quand certains ressentent cette peur extrême d’être jugés ou observés, d’autres éprouvent un certain embarras par le simple fait de devoir agir en public. Une chose est sûre, ne pas être à l’aise en société empêche de vivre une vie normale. Cela constitue un frein aux relations qui peuvent se tisser et peut faire perdre des opportunités de carrière. Mais alors, comment être plus à l’aise en public et rendre la phobie sociale moins pesante ?

Apprendre à être à l’aise en affrontant ses peurs avec courage

être à l'aise

Sans s’exposer de manière répétitive aux situations engendrant l’anxiété sociale, on peut difficilement la surmonter. L’affronter est un moyen efficace d’apprendre à la gérer. Ce qui veut dire que si on ne prend pas son courage à deux mains, l’anxiété s’amplifiera avec le temps. Le sujet voudra alors de plus en plus éviter toutes situations sociales à l’avenir. Néanmoins, il vous appartient en tant que coach de lui fournir des conseils sur les manières de gérer son stress.

Afin d’être plus à l’aise en société, il est essentiel de sortir de sa zone de confort. On a ainsi toutes ses chances d’améliorer sa confiance en soi en procédant par petites étapes. Saluer ou aborder des inconnus dans la rue n’est pas énorme en soi, mais c’est déjà un immense pas en avant. Au fil du temps, la personne peut tenter des petits défis atteignables tels qu’un petit discours en public lors d’un événement familial…

Être à l’aise, cela s’apprend en sortant de sa coquille

Dans une fête, il est intéressant de prendre le contrôle, en faisant les présentations, en prenant les manteaux et les chapeaux… On peut inviter les convives à aller se servir. Ces initiatives mettront le sujet au centre de l’attention, et la prévenance dont il fait preuve sera toujours appréciée. En dépit du léger malaise que cela peut susciter, c’est ce fait de sortir de sa zone de confort qui stimule la force intérieure du phobique social.


Accompagnement et Coaching de Dirigeants, Préparation Mentale & Développement Personnel. Nous aidons nos clients à changer, à exceller et à constamment se ré-inventer. [En savoir plus]


Être à l’aise en se reconnectant à la réalité

Il s’agit ici de mettre en veille son imagination. Les tremblements, la transpiration excessive, bref, l’état émotionnel dans lequel se trouve la personne proviennent essentiellement de pensées négatives. La personne croit savoir ce que les autres pensent d’elle. Elle a tendance à prédire le futur, mais souvent, en voyant toujours le pire.

Conséquence, elle se met dans un tel état de panique. La meilleure chose à faire est d’éviter de se focaliser sur soi et se concentrer sur d’autres détails. Effectivement, le souci avec les pensées, c’est qu’on a tendance à chercher des preuves allant dans leur sens. Ce qui amène l’anxieux social à mal interpréter des gestes ou certains commentaires.

Être plus à l’aise en société en pratiquant l’écoute attentive

Vous l’avez sans doute déjà remarqué, mais la majorité des gens ont tendance à se lancer dans une conversation interminable lorsque c’est pour parler d’eux-mêmes. Si on cherche à alimenter la conversation, on peut manifester un réel intérêt à l’égard de son interlocuteur et ne pas s’arrêter de lui poser des questions ouvertes. Laisser l’autre parler laisse le temps de réfléchir et de garder son calme.

Autre alternative aux questions ouvertes : les questions courtes. On peut faire perdurer une conversation en reprenant un mot de l’interlocuteur afin de l’utiliser comme question. Enfin, poser des questions personnelles peut amener la conversation à un niveau moins superficiel. Néanmoins, il faut que ça soit dans la limite du raisonnable, étant donné que certaines questions peuvent être trop personnelles pour être posées. Après avoir acquis quelques expériences positives, il sera plus facile d’être à l’aise socialement.

Pour conclure

Il y a des circonstances où même les gens qui ont confiance en eux peuvent se sentir intimidés. Néanmoins, ces astuces peuvent aider vos clients à prendre de l’assurance et à se sentir plus à l’aise en société.


Développez Votre Leadership Efficacement. Réservez Votre Séance Découverte Gratuite ! Une Approche Holistique & Humaniste par un Coach Certifié pour Libérer Vos Ressources. [En savoir plus]


COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0
comment gérer le stress

Comment gérer son stress : les astuces qui fonctionnent

trouver des clients coach carrière, Top des coachs américains à suivre

Comment trouver des clients quand on est coach de carrière ?