in

Gestion des conflits au travail : dans quels intérêts et avec quelles techniques ?

symptome épuisement professionnel, gestion des conflits au travail

Coach pour manager et dirigeant

Développez vos compétences en tant que leader auprès d’un coach certifié. Surpassez-vous et libérez vos aptitudes grâce.

L’importance de la gestion des conflits au travail, d’un cadre de travail organisé, mais également d’avoir une hiérarchie à l’écoute, n’est plus à démontrer. Favorisant la bonne entente entre les collaborateurs, ces paramètres constituent en fait le socle et les ingrédients d’un bien-être professionnel, lequel conditionne la productivité des employés.

Or, il est fréquent dans les entreprises de voir l’efficacité des équipes menacée par les tensions. Ce qui nous amène au sujet suivant : comment enrayer les mésententes et désamorcer les conflits au bureau. Il faut savoir qu’une politique efficace de gestion de conflit au travail est ce qui distingue une entreprise au bon rendement d’une société infructueuse. Par ailleurs, un conflit est susceptible de faire avorter un projet.

Quels types de conflits peut-on rencontrer au travail ?

Il existe diverses natures des conflits entre groupes et personnes.

  • Un conflit de personnes lorsque le différend fait suite à une compétition ou des manières antipathiques de réagir.
  • Un conflit de position qui se produit lorsque les parties se campent sur des concepts idéologiques opposés.
  • Le conflit d’idée quand il y a opposition d’opinions et de points de vue.
  • Le conflit de valeurs quand le désaccord porte sur une philosophie ou un choix de vie.
  • Un conflit d’intérêts quand les intérêts des parties divergent.

Gestion de conflits au travail : sur quelles bases travailler ?

Premièrement, il faut voir la réalité en face : les conflits au travail sont inévitables. Ce que vous pouvez faire, c’est de les exploiter afin qu’ils profitent à l’entreprise.

Au risque de voir le conflit s’amplifier et impacter l’environnement du travail, le dirigeant d’entreprise doit réagir tout de suite. Cependant, vous devez avoir identifié le type de conflit avant de trouver la solution à adopter.

Ensuite, il est important de garder la tête froide et de ne pas être dans l’agression afin de ne pas mettre de l’huile sur le feu. Pour une gestion efficace des conflits au travail, il est judicieux de toujours chercher le compromis. Il est plus facile de résoudre les malentendus au travail quand les protagonistes se sentent gagnants. Il est important que les parties sachent faire la part des choses. En effet, les conflits professionnels ne sont pas censés détériorer ou remettre en cause les relations personnelles. En tant que dirigeant, laissez chaque partie s’exprimer et restez ouvert d’esprit.

Coach pour manager et dirigeant

Développez vos compétences en tant que leader auprès d’un coach certifié. Surpassez-vous et libérez vos aptitudes grâce.

Le meilleur moyen de gérer les conflits au travail, c’est aussi de les prévenir

Pour éviter les tensions et les ambiances chaotiques, les objectifs doivent être clairs dès le départ. Les managers doivent s’assurer que chaque collaborateur ait bien intégré les directives. Idéalement, un processus-type de négociation ou de gestion de conflits peut être mis en place en prévention des climats de tension. Il n’est pas non plus exclu de faire intervenir un médiateur en cas de conflit insoluble. Extérieur à ce dernier, cette partie objective peut orienter les choses dans une direction plus productive.

Gestion des conflits au travail : quelles dispositions doit prendre un manager ?

Le bien-être en entreprise et la performance des employés reposent sur la qualité des relations des collègues du travail. Quand les tensions sont palpables dans les bureaux ou que les disputent sont répétitifs, la productivité dégringole. Il appartient donc au manager de rétablir l’ordre. À cet effet, vous pouvez procéder à un recadrage ou une sanction si cela s’avère nécessaire. Et dans la prise en main de la situation, l’impartialité est de rigueur. Un manager qui sait faire preuve d’empathie et témoigner de l’intérêt au bien-être de ses salariés pousse les protagonistes à vider leur sac.

Procédez un une réunion de cadrage

Sans prendre parti, écoutez les protagonistes séparément. En étant rassurant, vous les encouragez à faire part de leur vision de la situation. Vous pouvez leur demander ce qu’ils suggéreraient afin de résoudre le conflit. Il ne vous reste plus qu’à vous accorder un temps de réflexion avant d’adopter les mesures adéquates. N’hésitez pas à déterminer un temps d’essai pour voir l’impact de la nouvelle stratégie. Si elle ne fonctionne pas, imposez la mesure qui vous semble adéquate.

Disputes au travail : faites le point à travers une réunion générale

En cas de conflits récurrents, il est possible qu’une mauvaise communication ou le stress ambiant en soient à l’origine. Une réunion générale sera l’occasion de mettre la situation à plat. Mettez en place un brainstorming en vue de connaître les bonnes mesures à prendre. Peut-être est-il intéressant d’organiser des activités favorisant les moments d’échanges et la cohésion des groupes comme des afterworks ou des incentives ? Ils sont particulièrement efficaces pour apprendre aux collaborateurs à mieux se connaître et constituent les meilleurs remparts contre les disputes au travail.

Testez notre coaching sur mesure

Découvrez les avantages de l’executive coaching : Libérez le leader en chacun de vos collaborateurs au profit des performances de votre entreprise. Pilotez l’optimisation de vos équipes.

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

Loading…

0