in

Comment gérer son stress avant une prise de parole en public ?

stress prise de parole

Pour essayer de maîtriser leur stress avant une prise de parole en public, certaines personnes préfèrent les solutions rapides et radicales.

Parmi celles-ci, les médicaments. Cependant, elles ne traitent que la partie superficielle du stress. Si on veut éliminer les causes sous-jacentes, rien ne vaut l’approche thérapeutique et les techniques de développement personnel.

Pour peu qu’il soit contrôlé lors d’une prise de parole en public, on peut faire du stress son allié. Il suffit parfois d’une préparation en amont, de quelques répétitions et de beaucoup de relaxation. Voici quelques conseils que tout bon coach en prise de parole devrait donner à ses clients.

Prise de parole : à quels objectifs répond la gestion du stress ?

Le trac peut inhiber un sujet lorsqu’il doit s’exprimer devant un auditoire. A l’origine du stress en prise de parole, un manque de confiance en soi, la peur du regard des autres ou du jugement négatif. Le fait d’accorder trop d’attention à ses ressentis internes comme les tremblements ou de s’attendre à la perfection.

Manque de préparation, situation non familière, volonté de fournir trop d’informations… Autant de sources de stress lié à la prise de parole. Avant de monter sur scène, une performance sereine consiste donc à éliminer toutes ces causes.

Repérer les lieux pour moins de stress en prise de parole

stress prise de parole

En réunion, durant un événement… la montée de stress et un grand classique qui peut arriver à tout le monde. Utile ou pas, on s’en passerait bien. Contre la peur de l’inconnu, une visite de la salle pour repérer les lieux permet de savoir à quoi s’attendre.

En outre, la connaissance de l’organisation et de la salle où se tient la prestation permet au cerveau de se projeter et de se mettre en confiance.

Prévoir les pannes de matériel

On n’est jamais à l’abri d’une panne d’équipement et d’un stress supplémentaire lors d’une présentation comme une prise de parole en public. Le fait d’anticiper ces déconvenues en testant le matériel, allant du vidéoprojecteur à l’ordinateur en passant par le micro contribue à réduire le trac et favorise une meilleure concentration.

Confiance en soi et préparation : les clés d’une prise de parole sans stress

Avant une prise de parole en public, rien n’est plus rassurant qu’une bonne préparation et des répétitions à haute voix. C’est la certitude de maîtriser son sujet et de pouvoir cerner les attentes du public. Autre ingrédient indispensable : la confiance en soi qui se traduit par la confiance en ses capacités, et à la capacité à rester soi-même.

Rester calme et avoir la bonne posture

Gardez en tête que le public apprécie les personnes qui s’expriment avec naturel et sincérité. Le jour J, présentez votre sujet avec calme et parlez avec éloquence. Il est essentiel d’être à l’aise dans son corps pour avoir la bonne posture.

Gardez la tête droite, les épaules dégagées, ayez les pieds bien ancrés au sol. Une posture droite, avec les bras gardés le long du corps et les paumes ouvertes, sera intrinsèquement liée à la voix, au souffle et au regard.

Respirer et sourire…

Avant de prendre la parole, prenez le temps de respirer profondément et regardez votre auditoire en souriant. L’inspiration profonde aide à prononcer les mots avec plus de souffle et de conviction. Durant la prestation, prendre des pauses pour respirer permet de fluidifier son élocution et donne plus de poids à son argumentaire.

S’en tenir à l’objectif de la prise de parole pour éliminer le stress

Cela consiste à se concentrer sur le contenu et le contexte pour parler d’un sujet dans lequel s’imprègne parfaitement l’orateur. Le meilleur moyen de vaincre le trac est de ne laisser aucune place aux pensées parasites. Aussi, il ne faut pas laisser son imaginaire vagabonder sur la façon dont le public pourrait par exemple nous juger.

A la place, on doit penser au moment présent, au message à délivrer. Souvent, l’ennemi à dompter n’est autre que soi-même. Heureusement, il est possible de se programmer positivement pour avoir accès à ses pleins potentiels.

Identifier l’origine de son stress

Face au stress, se demander quels en sont les causes (jugement, ne pas connaitre les réponses à certaines questions…) encourage à se raisonner lorsqu’on doit se confronter à une prise de parole.

Les meilleurs remèdes contre cela est de visualiser sa réussite et considérer l’auditoire comme un ami bienveillant.

En conclusion

En suivant ces conseils, vos élèves sont assurés de briller sur les planches lors de leur prise de parole, et vaincront définitivement le stress inhérent à l’art oratoire.

Toutefois, il peut être intéressant qu’ils suivent un stage pour apprendre à s’apaiser durablement à travers la Technique d’Identification sensorielle des Peurs Inconscientes ou TIPI. Elle consiste à désactiver l’émotion parasite en laissant parler le corps.

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0
relaxation prise de parole, coach prise de parole

Les techniques de relaxation avant une prise de parole

causes stress prise de parole, développer coaching interventions publiques

Stress en prise de parole : en connaître les causes pour mieux le gérer