in ,

Devenir coach sportif : le parcours requis

devenir coach sportif

Le coach d’affaires, votre meilleur partenaire pour vous aider à piloter votre activité. Vous êtes un dirigeant.e d’entreprise et vous avez besoin de conforter votre business. ! [En savoir plus]


Des passionnés de sport, comme des personnes souhaitant entreprendre une reconversion professionnelle, aspirent à devenir coach sportif. Beaucoup pensent à tort qu’il suffit d’avoir quelques années de pratiques à son actif pour pratiquer en tant que tel. Toutefois, même s’il n’y a pas encore d’école dédiée au coaching sportif, il existe bien des formations professionnelles. Tout aspirant coach a tout intérêt à les suivre pour être un préparateur physique qualifié et reconnu.

Peut-on devenir coach sportif sans diplôme ?

Pour le moment, aucun diplôme n’est techniquement requis pour devenir coach sportif. Néanmoins, il est impératif pour les aspirants coachs de suivre des formations diplômantes, sans quoi ils ne peuvent prétendre à la carte professionnelle. Effectivement, seuls les diplômes tels que le BPJEPS, DEUST, BEMF, les licences en STAPS, etc., peuvent ouvrir droit à l’obtention de cette carte.

Par ailleurs, selon le Code régissant le sport, article L.212-8, tout professionnel sportif (moniteur, entraîneur, éducateurs sportif, etc.) exerçant sans carte professionnelle et touchant une rémunération est passible d’un an d’emprisonnement assorti de 15 000 euros d’amende.

Coach sportif sans diplôme, uniquement à titre d’indépendant

Cependant, il peut être envisageable d’exercer en tant que coach sportif non-diplômé, à la seule condition de le faire à titre d’indépendant, et en veillant à en informer ses clients. Un détail qui a le mérite d’être clair, faute de quoi, ces derniers peuvent, à juste titre, vous poursuivre pour abus de confiance. A l’inverse d’un personal trainer qualifié, un coach sportif sans diplôme aura malheureusement une perspective de carrière restreinte en ne pouvant ni travailler dans un club, ni pour une entreprise.

Ses services se limitent au coaching pour particuliers, à domicile. Il pratique une tarification moindre par rapport à un coach ayant un diplôme. Il doit continuellement justifier de ses compétences pour séduire sa clientèle. Certains coachs sans diplômes tentent de contourner la loi en se faisant payer pour des services annexes à la place de l’encadrement physique. Mais rappelons que cette pratique, qui relève de la fraude, peut vous exposer à certains risques. Comme pour tout autre métier, les formations et les diplômes restent les meilleurs tremplins pour devenir un coach sportif expert reconnu.

Les formations et diplômes requis pour devenir coach sportif

Devenir coach sportif en suivant des formations universitaires

On peut suivre à tout âge une formation en continue en vue d’obtenir le BPJEPS ou Brevet Professionnel de la Jeunesse, de l’Éducation Populaire et du Sport. Cela veut dire qu’il est tout à fait possible de devenir coach. Et ce, même à un certain âge, pour peu que les 600 heures minimums requises soient respectées.


Accompagnement et Coaching de Dirigeants, Préparation Mentale & Développement Personnel. Nous aidons nos clients à changer, à exceller et à constamment se ré-inventer. [En savoir plus]


A l’université des Sports, le cursus en STAPS permet de suivre des formations spécialisées axées sur le fitness, l’entraînement sportif, et le coaching. Néanmoins, il faut prévoir au moins 3 années d’études pour ces programmes. L’avantage d’un parcours universitaire, c’est qu’à terme de ses études, le candidat décroche son diplôme (master Sciences du coaching sportif ou licence), reconnu par l’Etat.

Pour ceux qui n’ont pas la possibilité de suivre un cursus de 3 ans, il est tout de même possible d’obtenir un diplôme universitaire. Et ce, après 2 ans d’études. Le DEUST Métiers de la Forme ou Diplôme d’Études Universitaires Scientifiques et Techniques, portant sur une formation intégrale sur le fitness.

3 licences pour 3 différents types de coaching sportifs

Il existe 3 licences, donc 3 filières possibles, avec des spécialisations foncièrement basées sur la finalité du diplôme.

  • La Licence Activité physique adaptée :

Il s’agit d’un programme se destinant à la rééducation. Mais également à l’entraînement des séniors ou celui des personnes à mobilité réduite ou PMR.

  • La Licence Entraînement sportif et performance motrice :

Ce cursus convient à ceux souhaitant exercer en tant qu’entraîneur d’athlètes ou sportifs de haut niveau. Mais également pour ceux qui veulent devenir coach sportif entraîneur dans un club sportif.

  • La Licence éducation et motricité :

Cette filière est réservée à ceux qui désirent exercer en tant que prof d’EPS. Il pourra en l’occurrence intégrer un système d’enseignement traditionnel comme le lycée ou le collège.

Devenir coach sportif en se formant auprès du ministère des Sports

Malgré l’aspect très complet des formations délivrées par l’université sur différentes disciplines, la durée trop prolongée de celles-ci a tendance à décourager l’élève souhaitant devenir coach. Pour cette raison, le BPJEPS et le DEUST ont été respectivement écourtés à raison de 600 heures pour le premier, et de 2 ans minimum pour le second.

Et c’est dans la même optique de permettre au futur coach sportif d’intégrer le milieu le plus rapidement, que le ministère des Sports propose des cursus à court terme. Plus spécifiques et se focalisant sur une discipline en particulier, ces formations ont été pensées pour professionnaliser. Elles visent également à spécialiser et accréditer l’aspirant coach. Parmi les exemples de diplômes ministériels :

Le BPJEPS AGFF (Activités Gymniques de la Forme et de la Force) 

Ce diplôme permet à celui qui veut devenir coach sportif d’avoir de bonnes bases. Avant tout axé sur la pratique, ce programme d’enseignement, que le ministère propose, permet d’exercer en tant que coach à domicile. Tout candidat de plus de 18 ans, détenteur du PSCI ou premiers secours civiques, peut y accéder. Mais après avoir fait ses preuves aux tests d’entrée. On y aborde notamment des cours de LIA, de step, la musculation et la course à pied.

Quelles formations complémentaires pour devenir coach sportif ?

Puisque son activité s’étend au bien-être et à la santé globale, des formations complémentaires seront nécessaires pour l’éducateur sportif. Se former en nutrition et en diététique, en sophrologie ou en relaxation, ou en Pilates ou en yoga, ne peut donc qu’être bénéfique pour ce professionnel de la forme. De plus, un coach sportif indépendant avec un statut d’autoentrepreneur ou micro-entrepreneur se doit d’avoir le sens des affaires. Il s’agit là d’un atout pour acquérir et fidéliser ses clients.

Une formation en marketing ou en gestion constituent dans ce cas un tremplin. Celle-ci lui permettant de mener à bien son activité et d’en assurer la pérennité. En tous les cas, le coach sportif doit garder en tête que les diplômes ne sont pas une fin en soi. De même, l’expertise s’acquiert au fil des pratiques. Ce qui l’amènera à se tenir au goût du jour concernant les innovations dans le métier.


Développez Votre Leadership Efficacement. Réservez Votre Séance Découverte Gratuite ! Une Approche Holistique & Humaniste par un Coach Certifié pour Libérer Vos Ressources. [En savoir plus]


COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0
business coach, coach à domicile, cabinet de coaching, trouver un coach de vie

Coach à domicile : un métier qui s’ouvre à tous

tarif coach sportif à domicile, salaire coach sportif

Tarif d’un coach sportif à domicile