in , ,

L’environnement de travail : en quoi peut-il favoriser l’épanouissement des salariés ?

environnement de travail, executive coaching évaluation

Longtemps relégué à la seconde place au profit de l’économie des coûts de l’entreprise, l’environnement de travail est aujourd’hui reconsidéré à sa juste valeur. Heureusement d’ailleurs, dans la mesure où vu comme un facteur important du bien-être, l’environnement du travail est inextricablement lié aux performances des salariés. Pourquoi en tant que chef d’entreprise, vous gagnez à soigner l’environnement de travail de vos salariés ? Voici les réponses.

Que couvre précisément cette notion d’environnement de travail ?

À vrai dire, le bien-être en entreprise est une notion aussi subjective que vaste. Il se réfère à la fois à la culture de l’entreprise et au cadre de travail. Cela inclut la gestion de ce dernier. Par cadre de travail, entendez les espaces de travail, les bureaux, ainsi que les services offerts aux employés.

Concrètement, sont englobés dans le terme environnement de travail les facteurs matériels et humains susceptibles d’avoir des impacts sur le travailleur. Notamment, dans la réalisation de ses tâches. Y sont également incluses les conditions d’hygiène et de sécurité. Cet ensemble conditionne le bien-être des salariés, d’où la référence à la qualité de vie au travail (QVT). L’employeur doit maîtriser tous ces éléments dans l’optique de concevoir un environnement de travail de qualité pour les salariés.

L’environnement de travail : quel enjeu pour les salariés ?

Un environnement de travail sain favorise l’engagement des collaborateurs et a la faculté de décupler leur productivité. Leurs attentes en ces termes revêtent ainsi une importance particulière, d’autant qu’ils consacrent la majorité de leur temps sur leur lieu de travail. S’il est toxique ou se révèle inadéquat, l’environnement professionnel entrave le plein épanouissement du salarié.

À titre d’illustration, prenons le cas d’une personne à mobilité réduite à l’égard de laquelle l’employeur n’a pas pris la peine d’aménager les locaux. À juste titre, la qualité de vie au travail est jugée par les salariés comme la seconde condition la plus décisive après l’intérêt porté au poste.

Quelles sont les composantes de l’environnement de travail ?

Les attentes des employés concernant leur environnement de travail s’intéressent notamment à plusieurs facteurs qui le constituent.

Le cadre de travail à proprement parler

Il doit avoir la bonne luminosité, la bonne température, être accessible pour tout le monde et sécurisé, éloigné des bruits et salubre. Il faut aussi des équipements ergonomiques. Un aménagement inadapté de l’espace de travail affecte la motivation des salariés.

Le poste

Les conditions de réalisation des tâches doivent permettre au salarié de s’épanouir. Il faut pour cela que celui-ci lui permette de concilier vie privée et vie professionnelle avec, par exemple, une certaine flexibilité au niveau du temps et du mode de travail.

La culture d’entreprise

Un style de management vertical crée une ambiance de peur, contrairement au style participatif. Y a-t-il des avantages offerts aux salariés comme une crèche, une salle de sport ou un restaurant ? Subissent-ils un niveau élevé de pression ? etc.

Les relations interpersonnelles

Cela sous-entend l’entente avec la hiérarchie, les liens entre les équipes, les éventuels conflits, etc.

Pourquoi instaurer un environnement professionnel agréable ?

Avantageux à bien des égards et notamment pour le bien-être au travail, un cadre de travail positif stimule les salariés et booste leur engagement. Les résultats de l’entreprise s’en trouvent améliorés. En outre, le lieu de travail a des répercussions sur la façon dont le travailleur vit sa vie professionnelle. Lui apporter la considération et la reconnaissance qu’il mérite en lui faisant prendre part aux décisions de groupe ou en prévoyant des espaces détente où il peut déconnecter favorise une atmosphère de travail heureuse et productive.

Comment y parvenir ?

Une ambiance de travail toxique, tout comme un aménagement inadapté n’a rien d’épanouissant pour les salariés. Et un salarié malheureux, on sait qu’il ne s’impliquera pas dans son travail. Il incombe aux Ressources humaines de créer l’environnement de travail idéal pour le bien-être des collaborateurs. Cela passe évidemment par la création d’une atmosphère de travail professionnelle, loin des tensions et où chaque salarié est à l’aise dans ses tâches tout en étant en accord avec ses compétences.

Le lieu de travail idéal serait un lieu où les collaborateurs sont respectueux, parlent et agissent de manière professionnelle. Les intérêts sont dévolus à des objectifs communs. Pour tendre dans cette direction, nous préconisons aussi de favoriser les échanges en aménageant une salle dédiée à la détente où les salariés peuvent interagir en convivialité autour d’un déjeuner ou d’un café pris ensemble.

Les team building et les événements hors cadre du travail sont efficaces pour créer des liens entre les équipes. Sinon, il y a d’autres manières d’améliorer l’environnement de travail comme égayer les bureaux avec des couleurs, introduire la lumière naturelle dans les espaces de travail ou donner la priorité à la santé des employés…

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

Loading…

0