in

Le storytelling : un outil puissant au service du mentor

storytelling outil mentor, pourquoi devenir mentor

Pour la réussite d’un programme de mentoring, le storytelling ou narration peut être un outil redoutable pour le mentor. Véritable mine d’or, l’histoire crée l’étincelle qui va enflammer la prise de conscience du mentoré.

Il s’agit d’un outil tellement percutant que, utilisé à bon escient et de manière constructive, le storytelling opère un changement à la fois dans le cœur, mais aussi dans l’esprit des gens. Vous vous demandez pourquoi et comment, en quoi le storytelling est-il cet outil parfait pour le mentor ? Découvrez-le dans les lignes qui suivent.

Pourquoi le storytelling est-il considéré comme l’outil ultime du mentor ?

Une relation mentorale s’appuie toujours sur un partage d’expérience. Le mentor peut éclairer son protégé par le fait de raconter une histoire. Il l’aide ainsi de la plus simple des manières à faire son cheminement.

Cela est d’autant plus vrai que l’objectif consiste en une transition de carrière, à intégrer un conseil d’administration, à comprendre les réseaux ou médias sociaux. Cette méthode reste valable pour tout autre mission pour lequel un programme de mentorat a été mis en place.

Le storytelling utilisé comme outil par le mentor place le mentoré dans la situation décrite

Le mentor gagne à vraiment entrer en contact avec son mentoré. Et pour créer un lien émotionnel, il doit l’intégrer dans son expérience. C’est ce que va lui permettre de faire le storytelling. Quand le mentor brosse un tableau ou une image avec ses mots, le mentoré a tendance à se mettre dans ce tableau ou cette image. Le mentor qui a vécu l’expérience aussi bien que le mentoré qui va en apprendre dans le futur vont, à travers l’histoire, élargir leur perspective grâce à l’authenticité de l’histoire.

Le storytelling utilisé comme outil par le mentor crée une connexion particulière avec le cerveau

Le fonctionnement du cerveau s’articule autour des impulsions électriques. Durant un récit, le cerveau s’illumine grâce aux neurones qui se déclenchent et se connectent tous en même temps. Le storytelling, lorsqu’il est utilisé comme un outil va aider le mentor à créer des images vives et des impressions dont ils se souviendront longtemps.

De plus, en invitant le mentoré à visualiser le possible vous renforcez ce lien émotionnel créé. Au final, c’est ce qui va l’aider à changer ses croyances et états d’esprit. Outre cette illumination du cerveau, le corps du mentoré va libérer ce qu’on appelle l’hormone du bonheur ou ocytocine. Ce qui l’amènera à se souvenir davantage des informations transmises.

Comme outil du mentor, le storytelling est plus engageant et plus inspirant

storytelling outil mentor

Les histoires enchantent et nous touchent particulièrement. En même temps, elles enseignent, motivent, et par moments injectent une petite piqûre de rappel. En permettant au mentoré de vivre en quelque sorte les situations qui y sont décrites, le storytelling s’avère comme un outil plus percutant et plus inspirant.

Si en tant que mentor, vous souhaitez ainsi faire valoir une idée ou soulever un problème, rien de tel que de raconter une histoire pour inviter le mentoré à agir. Grâce à votre histoire, le mentoré identifie de lui-même les étapes spécifiques à traverser dans une dynamique d’évolution. Nous savons que les gens se mettent à agir lorsqu’ils sont inspirés. Non pas parce que vous leur avez demandé qu’ils le fassent.

Pourquoi le storytelling est-il l’outil par excellence pour partager ses connaissances et expériences pour le mentor ?

En tant que mentor, le storytelling vous amène à faire preuve d’humidité. Par le partage de vos expériences, positives comme négatives, vous réussissez à établir une relation basée sur la confiance. En vous servant de la narration, vous aurez également moins de difficulté à mettre en évidence une idée et son importance, les opportunités comme les suggestions.

En partageant les conséquences de vos actions et décisions, vous apportez des éclaircissements au mentoré sur les enjeux de leur prise de décision. Par ailleurs, cette méthode s’avère également efficace pour répondre à certaines questions délicates.

En expliquant au mentoré ce que vous avez fait dans sa situation actuelle, vous lui fournissez une réponse concrète au lieu d’une réponse hypothétique. En mentorat, créez du sens et de la confiance. Le storytelling vous permet de faire les deux.

Comment se servir du storytelling comme outil de mentorat quand on est mentor ?

Ainsi que nous l’avons vu, raconter des histoires est donc l’ingrédient essentiel pour que le mentoré ait une meilleure appréhension de son environnement. C’est aussi bien le cas que le mentoré soit un manager dans le cas où vous faites un mentoring managérial ou un entrepreneur s’il s’agit d’un mentoring entrepreneurial.

Quelques critères sont à considérer quand vous employez la narration à des fins de transformation des perceptions, de motivation ou pour déclencher un changement chez votre mentoré.

L’angle mort

Quand certaines conversations ont la faculté d’enclencher les transformations, d’autres sont tout simplement rébarbatives qu’à long terme, aucun résultat ne peut être attendu de celles-ci. Tout repose en fait sur les angles morts et les schémas cérébraux.

Pour illustrer le fonctionnement des angles morts, un exemple à citer est que plusieurs personnes ne vont pas raconter la même histoire, même étant témoins du même accident. Ceci résulte du fait que les schémas cérébraux peuvent inhiber la capacité de perception, tout comme ils peuvent l’ouvrir. Il suffit alors d’éclairer un peu ces angles morts pour qu’émergent de nouveaux schémas cérébraux.

La mise en avant de la lutte avant la solution

Comme le but de la narration est d’encadrer le mentoré face à un nouveau contexte tout en lui transmettant un message, le mentor doit aussi cadrer ce dernier dans le storytelling qui va lui servir d’outil. Sous cette forme, le message sera entendu, mémorisé, mais surtout a plus de chance d’être mis en application.

L’histoire va démontrer ce par quoi vous êtes passé avant de trouver la solution. Le mentoré va se rapporter à cette lutte, à travers vos trébuchements et mauvaises idées avant de s’apercevoir que la solution est en fait la stratégie crédible sur laquelle il peut s’inspirer.

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0
mentoring managérial, devenir coach

Mentoring managérial : généralités, champs d’application, pré requis du mentor

tirer profit relations mentors,trouver un mentor, Mentorat entrepeneurial

Comment tirer profit des relations établies avec ses mentors ?