in

Les secrets du succès d’un mentor efficace

secrets succès mentor, mentor entrepreneur, réussite mentorat entreprise, group mentoring

Peut-être rêvez-vous d’enfiler la casquette de mentor, alors sachez qu’il existe des secrets qui vous permettront de remplir ce rôle avec succès. Effectivement, c’est tout un art de transmettre et de partager ses expériences. Que ce soit dans les paroles ou à travers les gestes du quotidien, le mentor le fait à temps plein. Si vous êtes de ceux qui souhaitent partager, mais ne savez pas forcément comment faire, nous dévoilerons ici quelques secrets pour devenir un mentor à succès.

Être focus sur la personnalité et le caractère avant les compétences : secret du succès # 1 du mentor

Contrairement à ce que l’on a tendance à croire, un programme de mentorat n’est pas un programme de formation dont la finalité est l’acquisition des compétences professionnelles. La philosophie derrière ce type d’accompagnement est quelque peu différente. Le mentoring a certes vocation à développer les compétences professionnelles du mentoré, les valeurs qui y sont associées sont bien plus essentielles. Parmi elles, l’empathie, l’éthique, le respect, l’humilité et l’écoute. Un mentor à succès mettra un point d’honneur à être à l’écoute des besoins de celui qu’il prend sous son aile.

Secret du succès du mentor # 2 : éviter de considérer cette relation comme étant systématiquement professionnelle

Il n’y a rien de mal à vouloir appliquer les procédures, mais le côté parfois trop administratif d’une relation mentorale peut nuire à la valeur clé de cette relation :  son authenticité. Le mentoring n’a pas besoin de mode d’emploi spécifique pour fonctionner.

Toute relation de hiérarchie est donc à bannir de cette relation. L’idéal est qu’aucune des deux parties ne comporte ni titre ni rôle. Un mentor à succès veillera à appliquer ce secret : garder imperceptible l’identité, tant du mentoré que du mentor lui-même.

L’adaptabilité, le sens de l’écoute et les encouragements : secrets #3 d’un mentor à succès

Vouloir guider son mentoré à travers ses succès dans le passé constitue le plus souvent le piège ultime dans lequel tombe souvent un mentor. Or, les contextes actuels diffèrent en certains points des anciens. Il en est de même pour l’environnement de travail qui a lui aussi évolué au fil du temps. Bien qu’ils puissent vivre ou connaître des situations similaires, le mentoré et le mentor n’ont pas évolué dans les mêmes conditions.

Il est essentiel que le mentor s’adapte à la situation nouvelle du mentoré. Et parmi les qualités essentielles du mentor, un des nombreux secrets qui contribuent à son succès est sa faculté à encourager tant les idées que le travail du mentoré. Un article du Harvard Business Review recommande de se pencher en premier sur la raison qui pourrait amener une idée à fonctionner. C’est seulement après qu’il faudrait accorder une petite attention à celle qui pourrait l’empêcher d’être efficace. La règle du 24×3 est aussi préconisée. Elle consiste à se laisser 24 secondes, puis 24 minutes et 24 heures de réflexion avant de se mettre à critiquer une idée.

Proposer des défis au mentoré : secret #4 pour le succès d’un mentor

Le mentor peut mettre son mentoré au défi afin de le sortir de sa zone de confort. S’il rencontre des difficultés devant cette mise à l’épreuve, il sera là pour l’accueillir. Il doit lui fournir des rétroactions réalistes en faisant preuve de diplomatie, tout comme inciter son mentor à étendre son réseau de contacts.

Le réseautage : secret ultime du succès d’un mentor

secrets succès mentor

A un stade de la relation, le binôme mentor/mentoré discutera probablement des différentes opportunités de croissance. Il arrive parfois qu’on n’ait pas toujours toutes les réponses attendues par son mentoré. Et c’est là justement qu’une bonne connexion entre en jeu. Normalement, un bon réseau de professionnels s’étend avec le nombre d’années d’expérience.

Ce qui veut dire qu’en tant que mentor, vous pouvez connecter votre mentoré à quelqu’un de votre cercle pour traiter un problème spécifique. Il vous sera reconnaissant ne serait-ce que parce que vous lui permettez de tirer lui aussi profit et dès maintenant de ce précieux réseautage dont les connexions sont inestimables. Dans un partenariat de mentoring, le mentor et le mentoré sont amenés à faire partie du réseau de l’autre.

On peut tirer des avantages inestimables du networking. D’après les statistiques, la mise en réseau permet de pourvoir près de 85% des postes. Près de 95 % des professionnels estiment que pour les affaires à long terme, communiquer en face à face est vital. Enfin, le mentorat pour une recherche d’emploi a permis l’embauche de 70 % de personnes sans travail, grâce notamment aux relations professionnelles du mentor.

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0
écoute mentor, avantages mentoré, pourquoi devenir mentor

L’écoute, la première qualité que doit posséder un mentor

mentoring expériences

Le mentoring : un partage d’expériences et non de conseils