in

Mentoring managérial : généralités, champs d’application, pré requis du mentor

mentoring managérial, devenir coach

Quand un manager peut difficilement aborder ses problèmes professionnels avec ses pairs, soit parce qu’il s’agit d’un sujet confidentiel ou plutôt sensible, c’est là qu’entre en jeu le mentoring managérial. En se basant sur des critères tels que qualités humaines, disponibilité, bienveillance… il lui incombe d’identifier les personnes susceptibles de jouer le rôle de mentor.

Celui-ci, par le partage d’expériences, va guider l’autre professionnel dans le développement de ses compétences managériales. Le mentoring managérial peut être un levier important de croissance qui assure la réussite de toute entreprise. Les avantages que l’on peut en tirer s’étendent du développement professionnel au développement personnel du manager lui-même et de ses équipiers.

Avec des rendez-vous réguliers et de l’évaluation du progrès du mentorat, le mentor amène le dirigeant et ses collaborateurs à se consacrer du temps pour leur développement personnel. Voici un aperçu global du mentoring managérial.

Mentoring managérial : qu’est-ce que c’est ?

Lorsqu’il s’agit de développer les compétences du manager ou du dirigeant, le mentor (pouvant être un pair) a affaire à un accompagnement opérationnel appelé mentoring managérial. Le programme de mentoring va être cadré sur une période d’environ 6 mois. Il est rythmé par une fréquence régulière, de 15 jours par exemple. Le mentor doit se servir d’outils spécifiques pour le faire aboutir à des résultats pertinents et tangibles.

Attention, car pas plus que le coaching professionnel, le mentoring managérial ne peut en aucun cas être assimilé à un outil de management. Le mentorat n’a rien à voir avec une relation hiérarchique. Pour faire simple, il s’agit d’une dynamique d’interaction apte à faire émerger chez le mentoré de nouvelles perspectives et de nouveaux potentiels. Du côté du mentor, le mentoring managérial est une occasion de se raviver ses mémoires d’expériences et de savoir-faire qu’il a longtemps dû passer sous silence.

Comparable à un accélérateur temporel, ce type de mentoring  accélère le temps expérientiel du mentoré. Ce, grâce à la capitalisation de l’expérience du mentor et ses conseils. Par la verbalisation de l’histoire du mentor, incluant au passage quelques pépites d’or, le mentoring managérial a réellement du potentiel.

Les champs d’applications du mentoring managérial 

mentoring managérial, mentoring

Le mentoring managérial est une aide précieuse pour le manager à certains moments clés de son parcours professionnel. Cela peut être une transition entre l’opérationnel et le fonctionnel, un important changement de fonction. Le dirigeant peut souhaiter se reconvertir d’un métier d’expertise pour occuper un poste de management. Passer de collaborateur à responsable d’équipe… Bref, ce type d’accompagnement s’adresse au manager. Notamment, quand il souhaite redonner du sens à sa vie professionnelle ou la faire évoluer.

Au cœur des choix stratégiques pour son développement, la gestion des connaissances en entreprise va créer une certaine émulation au sein des services Ressources humaines. Les objectifs du mentoring managérial se complètent à ceux d’autres dispositifs destinés au développement professionnel. Que ce soit en termes de formation, de mise en réseau, de suivi de parcours professionnel ou de son évaluation, les effets démultiplient les implications. Mais également la motivation et l’engagement des pairs.

C’est également une solution idoine lorsqu’on veut mettre sur pied une autre culture managériale. Cela aide à mettre en place une nouvelle stratégie de groupe dans la direction… L’objectif du mentoring managérial est de transposer en quelque sorte, voire de transcender l’angle de vue du mentoré. De cette manière, son évolution se fait efficacement dans un nouveau contexte. Son mentor va aussi l’aider à acquérir des compétences managériales ou de leadership.

Quel prérequis du mentor en mentoring managériale

Pour qu’il puisse remplir pleinement les missions impliquées par un mentoring managérial, le mentor sera lui-même un manager. Il peut aussi être un cadre de dirigeant sénior et encore en exercices ou être en retraite depuis peu.

On le choisira, non pas pour ses appétences à enseigner ni à conseiller, mais plutôt pour ses facultés à transmettre. Et surtout, à faire grandir l’autre. Le networking permettra au mentor de trouver les synergies nécessaires, la mise en commun des pratiques, mais aussi des méthodes entre mentors.

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

The Business Coach, introduction à l’ouvrage de Bradley Sugars

storytelling outil mentor, pourquoi devenir mentor

Le storytelling : un outil puissant au service du mentor