in

L’écoute, la première qualité que doit posséder un mentor

écoute mentor, avantages mentoré, pourquoi devenir mentor

Le coach d’affaires, votre meilleur partenaire pour vous aider à piloter votre activité. Vous êtes un dirigeant.e d’entreprise et vous avez besoin de conforter votre business. ! [En savoir plus]


Outre le partage d’expérience altruiste et une ouverture d’esprit éprouvée, l’écoute active est aussi une qualité cruciale pour devenir un mentor efficace. Si un esprit ouvert peut inciter à apprendre de la différence des autres, en apprenant à écouter, nous serions plus enclins à devenir des auditeurs actifs.

Mais curieusement, à l’inverse de la lecture, l’écriture ou de la parole, il n’existe pas d’école où l’on apprend à écouter. C’est pourquoi dans cet article, nous pallions à ce manque en vous livrant quelques conseils qui contribueront à aiguiser votre sens de l’écoute en tant que mentor.

En bon mentor, tenez compte de l’importance de l’écoute dans la communication

Revêtant toute son importance, la communication est la base de toute relation. À part le langage non verbal, l’être humain utilise des manières différentes pour communiquer. Dans une relation mentorale, la dyade mentor/mentoré doit tenir compte du style de communication de l’autre, chacun de son côté.

C’est le seul garant que chacun travaille pour son partenaire de programme. Le mentor en particulier doit être conscient du caractère essentiel de cette approche d’écoute active. Après tout, le binôme sera constamment amené à se parler et à s’écouter dans cette relation d’échange.

Qu’est-ce qu’une écoute active pour être un bon mentor ?

Il s’agit d’une méthode d’écoute qui implique une pleine concentration de l’auditeur, laquelle va l’aider à mieux comprendre ce qui est dit pour mieux s’en souvenir. Parallèlement, l’écoute active va aider le mentor à trouver les réponses adéquates aux questions que se pose son mentoré. Comme toutes les compétences, l’écoute active s’acquiert aussi au fil des pratiques.

Développer une écoute active de mentor en arrêtant de parler

Faire une écoute active ne signifie pas seulement se taire. Durant les moments de silence, vous pouvez par exemple faire montre de toute votre capacité à vous étonner. Selon les experts, nous semblons passer beaucoup de temps à écouter. Mais en réalité, nous n’écoutons vraiment que durant les 25 à 50 % de ce temps. Le reste, c’est pour réfléchir à ce que nous allons dire par la suite. Pour être un auditeur actif, oubliez la manière dont vous allez pouvoir répondre à votre interlocuteur et concentrez-vous sur ce qu’il a à dire.


Accompagnement et Coaching de Dirigeants, Préparation Mentale & Développement Personnel. Nous aidons nos clients à changer, à exceller et à constamment se ré-inventer. [En savoir plus]


Un mentor efficace considère l’écoute comme une expérience d’apprentissage

Être apprenant à vie décuple l’efficacité d’un mentor, et notamment lorsqu’il fait de l’écoute attentive sa première qualité. Comme pour tous les autres aspects de son intervention, le mentor doit ainsi aborder cette expérience d’écoute comme un autre domaine d’apprentissage.

Orientez la conversation

En tant que bon mentor et auditeur actif, ne vous contentez pas d’une réponse fermée de type oui ou non. En posant des questions plus ouvertes, vous pouvez guider votre mentoré à découvrir par lui-même les solutions à ses problèmes.

Pour cela, servez-vous de requêtes générales de type « Comment voyez-vous l’évolution de votre carrière après avoir entrepris telle ou telle action ? » ou bien « Quelles autres alternatives allez-vous envisager pour telle situation ?»

Par des questions pertinentes, amenez le mentoré à réfléchir

écoute mentor, mentorat

Par une écoute active, le mentor s’assure de soutirer tous les éléments exploitables pour qu’une relation mentorale aboutisse à des résultats tangibles. Là également, les questions ouvertes sont d’une aide inestimable.

Par ailleurs, en ayant à disposition tous ces éléments, il va pouvoir poser des questions directes et spécifiques pour mettre en exergue des informations pertinentes et voir ce qu’il faut aborder lors des prochaines étapes.

Considérez ce que vous dit votre mentoré

Un mentor doit être à l’écoute non seulement pour écouter ce qu’a à lui dire son mentoré. Il doit aussi être attentif à la façon dont il le dit et prêter attention au langage non verbal lors de l’échange.

En effet, il arrive parfois que le message clé qu’il souhaite transmettre ne prenne pas une forme verbale. La plupart du temps, le langage corporel est là pour délivrer des messages émotionnels ou cérébraux. Un fait qui ne va pas échapper à un auditeur-mentor actif aguerri.

En bon mentor, développez votre écoute active en prêtant attention et en résumant

Même si vous n’abondez pas forcément dans son sens, il est essentiel que vous soyez attentif à ce que dit votre mentoré. À travers une écoute attentive, le mentor (vous) doit s’assurer d’une compréhension correcte du mentoré en résumant ce qu’il a dit. Des formules comme « Si je vous ai bien compris… » fonctionnent très bien.

L’écoute active demande des actions. Vous pouvez prendre des notes, poser des questions… Tout cela prouve votre engagement envers votre mentoré et démontre que vous êtes réellement investi pour son développement.


Développez Votre Leadership Efficacement. Réservez Votre Séance Découverte Gratuite ! Une Approche Holistique & Humaniste par un Coach Certifié pour Libérer Vos Ressources. [En savoir plus]


COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0
mentorat recherche emploi

Le mentorat : un avantage pendant une recherche d’emploi

Les 48 Lois du Pouvoir Robert Greene,secrets succès mentor, mentor entrepreneur, réussite mentorat entreprise, group mentoring

Les secrets du succès d’un mentor efficace