in

La technique Pomodoro pour gagner en productivité

pomodoro technique

La technique du Pomodoro est l’outil par excellence pour ceux qui se laissent facilement gagner par les distractions dans la réalisation de leur travail.  Les appels téléphoniques, les avalanches d’emails, les petites discussions à la machine à café… Autant de facteurs de distractions qui jouent en défaveur de la productivité.

Heureusement, la technique de Pomodoro s’avère redoutablement efficace pour rester concentré. Elle ne cesse de gagner en popularité dans la mesure où elle constitue un outil pertinent de gestion de temps, et permet d’accomplir plus de tâches en une durée moindre.

Qu’est-ce que la technique de Pomodoro ?

La technique de Pomodoro est une technique de gestion de temps que nous devons à un italien du nom de Francesco Cirollo. Il l’a développée pour pallier à son manque de concentration dans son apprentissage, alors qu’il était étudiant dans les années 80. Il s’agit d’un nom italien pour « tomate », le pomodoro, en référence à la minuterie qu’il a alors utilisée pour fractionner ses temps d’étude en plusieurs intervalles de 25 minutes.

La technique Pomodoro doit surtout son efficacité à ces courtes sessions s’intercalant de 5 minutes de pause régulière. Sa particularité réside en sa capacité à focaliser toute l’attention sur son travail, jusqu’à ce que le signal sonore indique à quel moment relâcher la pression.

De petites pauses pour de grands effets

En phase avec le fonctionnement de l’attention et celui du cerveau, la technique Pomodoro permet donc de séquencer les périodes de travail. On peut ainsi lier les objectifs à leur réalisation effective et avoir un aperçu concret sur les tâches réalisées. C’est cette possibilité de mesurer le travail accompli qui va générer une satisfaction personnelle. De plus, notre concentration est optimale, seulement entre 30 à 50 minutes. Le fait de reprendre le travail après les pauses aide à renouveler l’attention pour pouvoir de nouveau se concentrer. A part une meilleure gestion de son temps, la méthode Pomodoro s’applique également à la procrastination. Il suffit alors de lancer le minuteur et de s’obliger à s’atteler à la tâche que l’on rechigne à faire durant les 25 minutes.

Technique de Pomodoro : quels outils avoir à sa disposition ?

A part l’outil de temporisation, la technique Pomodoro ne requiert aucun autre outil spécifique. L’idée étant de vous rappeler qu’il faut prendre la pause de 5 minutes, une fois les 25 minutes de dur labeur écoulées. Vous pouvez alors mesurer votre temps à l’aide d’une minuterie, d’un réveil, un smartphone, voire un sablier. Ce dernier est d’ailleurs disponible en modèle Pomodoro, et s’écoule en 25 minutes de temps.

Pour les adeptes du numérique, il existe aussi des applications et des logiciels Pomodoro, comme le logiciel gratuit téléchargeable Pomodoro Timer Software, le Tomato Timer ou le Engross, etc. Au vu des avantages qu’elle procure, il peut être intéressant d’investir quelques euros pour des outils plus complets.

Quels avantages peut procurer la technique Pomodoro ?

La simplicité de cette technique est certainement la première raison pour l’adopter. Mais elle dispose d’autres atouts. Notamment, la capacité d’apporter un réel changement au niveau de nos méthodes de travail. Face à la multitude de distractions dont nous sommes quotidiennement en proie, nous concentrer sur notre travail est devenu un réel défi. Forcément, nos résultats s’en retrouvent impactés.

Faire bloc aux distractions

La technique Pomodoro nous permet d’endiguer les distractions internes (mails, Facebook, procrastination, etc.) et externes (appels, discussions, etc.).

Se dégager du temps libre

Par ailleurs, l’exécution successive des tâches permet de dégager plus de temps libre, en finalisant durant le temps imparti, voire plus rapidement, les tâches. En fixant à l’avance le délai d’accomplissement, on s’applique à terminer un travail à temps pour éviter de l’étendre indéfiniment. C’est ce que nous apprend la loi de Parkinson.

L’autodiscipline au service des résultats

Vous pouvez développer l’autodiscipline grâce à cette technique, et devenez ainsi plus productif en alternant la concentration et la décompression. La méthode Pomodoro permet aussi d’évaluer les objectifs et de fait, sa productivité, en relevant les nombres journaliers de pomodori.

Les statistiques laissent l’occasion de jauger de la difficulté des activités et d’appréhender les circonstances susceptibles de nuire ou de booster ses rendements. Il ne reste plus qu’à exploiter ces informations pour une meilleure organisation au quotidien et avoir de meilleurs résultats.

Comment fonctionne la technique Pomodoro ?

Cette technique connue, la Pomodoro, nécessite une phase de préparation pour être réellement efficace. De ce fait, il est plus judicieux de planifier les tâches à accomplir préalablement. L’idéal est aussi de veiller à déterminer à l’avance le nombre de pomodori qu’elle peut comporter.

Après avoir ciblé la tâche à faire, programmez votre minuteur sur 25 mn. C’est généralement le temps à prévoir dans l’application de cette technique, pour avoir globalement une série de 4 pomodori. Toutefois, il existe d’autres variantes proposant un cycle de travail pouvant s’étaler sur 50 mn.

Sans vous laisser distraire, sauf pour des urgences, ne laissez rien ni personne vous perturber durant ces 25 mn, et portez toute votre attention sur votre travail. Quand ce temps sera écoulé, vous avez carte blanche pour vous détendre durant 5 minutes. Recommencez le cycle pour terminer la même tâche ou en entamer une nouvelle.

Après 4 alternances (ou pomodori), prenez une pause plus prolongée (15 à 30 mn). En procédant ainsi, une tâche à la fois, votre concentration sera à son maximum, vous ne vous dispersez pas et vous êtes assuré de gagner en efficacité.

What do you think?

Written by Virginie

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0
coach de vie

Le coach de vie : un allié sûr pour aller au bout de ses rêves

coach santé entreprise, productivité équipe, productivité des salariés, coaching recrutement

Booster la productivité de votre équipe en suivant ces 6 étapes