in ,

Devenir coach de dirigeant : quel parcours et quel profil ?

Vous cherchez un coach ?

Vous avez des difficultés pour atteindre vos objectifs commerciaux ? Vous cherchez à motiver vos collaborateurs ? Votre business a besoin d’un coup de boost ? Trouvez un coach pour définir un plan d’actions sur le long terme et mieux orienter vos efforts !

Dans un cadre de reconversion mais aussi pour d’autres motifs louables, nombreux sont ceux qui songent à devenir coach de dirigeant. Envie de transmettre ses expériences, plus d’indépendance… Si vous êtes de ceux qui veulent tenter l’aventure, cet article répond à vos questionnements sur le sujet.

Devenir coach de dirigeant : de quoi il retourne ?

Au départ, le métier de coach était plutôt réservé au domaine sportif. Pourtant, il s’étend désormais à de nombreux secteurs. Le coaching d’entreprise vise une clientèle spécifique, avec une posture de leader. En tant que coach de dirigeant, il vous incombe d’aligner vos pratiques de coaching sur le mode de fonctionnement d’une entreprise. De ce fait, vous pourrez aider le dirigeant à redéfinir sa vision, et favoriser les transformations au sein de l’organisation. De plus, vous pourrez l’aider à avoir un meilleur charisme, et à démêler les relations difficiles entre collègues.

Le coaching exécutif consiste à inciter un manager individuellement, ou toute une équipe, à voir les situations sous un autre angle, afin de les mettre sur la bonne voie. Il s’agit également d’une capacité à aider un manager à prendre du recul par rapport à une situation complexe, afin de prendre une décision plus réfléchie. Être coach de dirigeant c’est accompagner le dirigeant dans ses nouvelles responsabilités. En tant que partenaire, votre rôle est de sensibiliser la personne coachée aux enjeux de la situation. En la secouant subtilement, vous devez la faire sortir de ses retranchements pour qu’elle avance et continue de progresser.

Comment devenir coach de dirigeant ?

Devenir coach de dirigeant ne requiert, certes, pas de diplômes ni d’heures de formations obligatoires. Il n’en reste pas moins important de connaître les outils utilisés dans ce métier, et de disposer d’un certain bagage théorique. Une formation certifiante constitue de ce fait un véritable atout pour qui veut devenir coach de dirigeant. Celle-ci vous aidera à décrocher vos premières missions et constituera un gage de votre sérieux tout au long de votre parcours de coach.

Les cursus de formation proposés par les organismes sérieux se déroulent sur une période de quelques mois à une année. Entre les modules, vous aurez à travailler sur vous-même et votre connaissance de soi. Cela, pour mieux transmettre et mettre en pratique vos acquis. Nombreux sont les coachs qui se font accréditer par les associations professionnelles de coaching reconnues et inscrites au Registre National des Certifications Professionnelle comme l’ICF France, l’EMCC, Syntec, l’AFIPP ou la SFCoach. Afin de promouvoir la profession, une organisation de cette discipline est d’ailleurs menée par ces associations.

Les prérequis

D’après les associations de coaching, les personnes aspirant à devenir coach de dirigeant doivent répondre à certains prérequis. Outre un cursus de formation spécifique basé sur le métier de coaching, elles ont l’obligation de souscrire à un code de déontologie. Il leur incombe de ce fait de formuler un contrat visant à poser les cadres de cet accompagnement. Mais devant lui-même avoir effectué un cheminement éprouvé, un futur coach de dirigeant doit aussi être capable de partager. On attend de lui qu’il témoigne de ses expériences personnelles.

Vous cherchez un coach ?

Vous avez des difficultés pour atteindre vos objectifs commerciaux ? Vous cherchez à motiver vos collaborateurs ? Votre business a besoin d’un coup de boost ? Trouvez un coach pour définir un plan d’actions sur le long terme et mieux orienter vos efforts !

Dans un souci de développement personnel, il s’engage à se former continuellement et à travailler sur lui-même. Autre point important, un business coach doit être en mesure d’apporter des éclaircissements sur ses méthodes, références théoriques à l’appui. Le coach doit disposer d’une volonté, mais surtout d’une capacité à accompagner ses coachés vers leurs objectifs, dans le respect total de leur libre-arbitre.

Les qualités nécessaires 

Comme dans tout métier, le coaching de dirigeant requiert certaines qualités. Celles-ci reposent principalement sur l’amour de l’humain. Mais de par son expérience aussi riche que variée, et à travers des questionnements ciblés, le coach en entreprise doit être animé par un désir d’aider l’autre à s’épanouir. Il lui servira de guide pour évoluer dans un climat de confiance. Aussi, pour devenir coach de dirigeant, il est essentiel d’avoir une écoute active, clé de voute d’une meilleure compréhension.

A part cela, il faut faire preuve d’une grande empathie à l’égard de son coaché. C’est le seul moyen de se tourner entièrement à la problématique soulevée. Dans son rôle d’accompagnateur, un coach doit établir des feedbacks exempts de tout jugement. Les dirigeants et les cadres sont connus pour leur emploi du temps chargé. Aussi, un bon coach doit être assez flexible pour savoir s’adapter à leur disponibilité, tout en se rendant disponible lui-même en cas de besoin. La dernière qualité et non la moindre est une déontologie à toute épreuve. De cette dernière dépendent votre réputation et votre crédibilité. Pour cela, le coach doit rester honnête pour dire au client ce que d’autres n’ont pas su lui dire. Il doit aussi être sincère sur d’éventuelles prises de risques ou sur son intention d’aborder de nouvelles expériences.

Vous cherchez un coach ?

Vous avez des difficultés pour atteindre vos objectifs commerciaux ? Vous cherchez à motiver vos collaborateurs ? Votre business a besoin d’un coup de boost ? Trouvez un coach pour définir un plan d’actions sur le long terme et mieux orienter vos efforts !

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

Loading…

0