in

Coaching personnel : tout ce qu’il faut savoir

coach de vie salaire, yoga coaching, coaching personnel, coach santé

Le coaching personnel trouve de plus en plus sa place à l’ère où l’accomplissement personnel et professionnel domine les mœurs. Il s’agit d’une approche dispensée par un spécialiste, et dont la visée première est d’accroître les performances de la personne accompagnée dans un domaine déterminé.

L’accompagnement peut s’axer sur un thème sportif, scolaire, bien-être, etc. Si le coût d’un coaching d’entreprise est à la charge d’une société, la personne suivie est à la charge du coaching personnel.

Qu’est-ce que le coaching personnel ?

Les séances de coaching en développement personnel sont prodiguées par un coach de vie ou un entraîneur. Ce dernier a pour rôle principal de conduire les clients vers les buts qu’ils se sont fixés. Globalement, le coaching personnel peut toucher tous les domaines et les activités.

Les professionnels du secteur sont tenus de respecter un code de déontologie pour la mise en application de cette pratique, qu’elle soit pour une réorientation professionnelle, qu’elle concerne les ressources humaines, ou la communication.

Mais le coaching professionnel peut aussi s’avérer utile pour créer un projet, mieux gérer le stress, ou se former à quelque chose, etc. Dans tous les cas, l’échange entre le coach et son coaché portera sur différents critères liés à son objectif, tels que son environnement personnel ou professionnel, des difficultés rencontrées, etc.

Le coaching professionnel peut aussi consister à booster sa confiance en soi, à se défaire d’une addiction ou à surmonter une angoisse.

Les rôles d’un coach en coaching personnel

Un coach personnel a la charge d’aider son client à parvenir au bien-être ou à son ultime objectif. A travers une technique et des outils spécifiques, il lui fait prendre conscience de son potentiel et assure le suivi de la démarche entreprise.

Enfant, adulte, sénior, le client peut être issu de tous les âges, et de tous les milieux sociaux. Ces différentes catégories de personne peuvent solliciter le coach personnel pour accroître leurs capacités ou leur confiance en eux, s’affirmer et vaincre leurs complexes.

Dans d’autres domaines, comme la santé ou le travail, le coaching est d’une grande aide pour avoir la détermination à suivre un régime, ou pour aider les tabagistes, les alcooliques ou les drogués à se défaire de leur mauvaise dépendance. La mission du coach est donc d’accompagner son client dans sa quête, comme d’aider les personnes qui recherchent un emploi à en retrouver, à passer outre leurs complexes, à changer de vie.

A souligner toutefois que son rôle ne peut s’assimiler à celui d’un thérapeute ni d’un médecin, et qu’il n’est, de ce fait, pas en mesure de régler des problèmes psychiatriques ni psychiques. Le traitement de ces derniers, relève en effet d’une autre spécialisation.

Comment exercer dans le coaching personnel

Comme pour tous les métiers, il faut des qualifications pour pratiquer le coaching personnel.

Un coach personnel doit avoir un minimum de compétences sociales…

Un coach sera beaucoup amené à écouter son patient pour découvrir ce qui ne va pas et trouver l’axe d’amélioration qui lui correspond. De ce fait, ce professionnel doit avoir un sens de l’écoute bien aiguisé.

Par ailleurs, il doit être apte à motiver pour susciter l’action qui va conduire au changement. Il est aussi crucial qu’il sache mettre son client en valeur pour qu’il reprenne plus facilement confiance en lui-même. Le changement ne se fait pas toujours du jour au lendemain, le métier de coach professionnel requiert également une patience à toute épreuve.

La clientèle d’un coach personnel peut englober un large panel de personnalités différentes. Il est donc essentiel qu’il sache gérer les émotions fortes comme la colère, le dépit, etc. Dans le coaching personnel, il est important d’avoir une aisance communicationnelle. Par ailleurs, le coach doit être attentif pour être en mesure de détecter d’éventuels problèmes sous-jacents, susceptible de bloquer ou d’ entraver l’individu suivi à déployer son potentiel.

… et certaines qualifications

A part des capacités organisationnelles, nécessaires pour aider le coach à se rendre rapidement disponible, utile également dans la planification des objectifs, une formation s’avère indispensable. Ne faisant pas encore l’objet d’une reconnaissance officielle par l’Etat, cette activité peut se pratiquer, en tant qu’indépendant, sans diplôme.

A noter toutefois qu’un coach exerçant en statut de salarié, notamment les coachs d’entreprise ou certains indépendants, ont l’obligation de passer par une formation diplômante.

Néanmoins, certains organismes, comme l’ICF, la RNCP, l’EMMC, ou SFCoach œuvrent actuellement à la professionnalisation du coaching personnel.  En dépit de l’aspect non obligatoire d’un diplôme de coaching personnel, la suivie d’une formation, majoritairement sanctionnée par un certificat, sera un atout et s’avère indispensable.

Au-delà de cela, une formation en coaching sert à acquérir toutes les bases du métier et à acquérir les outils utilisés dans cette approche. Il est préférable de se tourner vers des formations initiales proposant un niveau plus élevé d’exigences, à suivre auprès d’organismes proposant une accréditation reconnue comme celle de l’ICF, entre autres.

Vous pouvez par exemple vous tourner vers une formation CERFA, à suivre à distance sur une période de 12 mois, comprenant 3 stages pratiques et délivrant un certificat européen. Plusieurs universités de prestiges (Aix-Marseille, Lyon III, l’IAE de Toulouse, Paris 2, Paris 8, Paris 10, etc.) proposent des formations sanctionnées par un DESU ou Master, et privilégient les pratiques.

Les outils courants en coaching personnel

Tout comme les approches, les outils en coaching personnel se révèlent actuellement multiples. Parmi les plus couramment utilisés, l’analyse transactionnelle ou AT, et qui s’articule autour d’une théorie sur la personnalité.

Précisément, les états du moi enfant, adulte et parent, d’où le nom de l’outil. Il touche également la communication. L’AT sert à comprendre les interactions existantes entre différents individus. Il y a également la PNL ou la programmation neuro-linguistique, utilisée en communication, en ressources humaines et en développement personnel.

Il s’agit d’une méthode démontrant que le cerveau et la programmation informatique ont des fonctionnements analogues. Elle souligne que nous créons notre réalité par nos paroles et nos pensées. La PNL est ainsi particulièrement efficace pour gérer les traumatismes ou renforcer l’estime de soi, mais également dans l’entrepreneuriat. Sinon, difficile de ne pas mentionner la neuro-sémantique, le process com, l’ennéagramme, la psychanalyse et la CNV ou communication non violente.

L’évolution d’une carrière en coaching professionnel

En coaching professionnel, le bouche-à-oreille peut être un excellent outil de développement. Mais il peut aussi agir en défaveur du coach en cas de manquement à certaines exigences des clients.

Effectivement, une fois satisfaits, les clients peuvent vous recommander auprès de leurs proches, qui vont à leur tour en parler à des connaissances. Certains coachs professionnels se construisent dans d’autres domaines, comme les anciens managers, psychothérapeutes, etc., avant de faire carrière dans le coaching.

Dans l’ensemble, un coach débutant vit rarement de son art dans les premières années, et se voit obligé de mener une autre activité en parallèle. Il ne peut généralement se consacrer à cette activité qu’après avoir construit sa réputation auprès d’une large clientèle, qui augmente au fur et à mesure de la pratique.

En disposant d’une bonne notoriété, un coach peut animer des séminaires ou des conférences, peut être l’auteur d’une brochure à commercialiser. Certaines personnalités célèbres recourent même au coach pour en faire leur assistant personnel.

Coaching personnel : comment exercer ce métier ?

Le coaching en développement personnel s’exerce en tant qu’activité libérale et structure juridique précise. Vous avez le choix entre le statut de micro-entrepreneur, simple à créer mais comportant une contrainte liée au chiffre d’affaires, ne pouvant pas dépasser les 72 600€ annuels.

Il y a aussi la Société par Actions Simplifiée Unipersonnelle ou SASU, et l’Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée ou EURL. Il n’y a pas forcément besoin d’un local particulier pour y installer son cabinet. Vous pouvez effectivement exercer en tant que coach de vie, aussi bien au sein d’une entreprise, en ligne, ou au domicile de votre client.

Quel salaire gagne un coach personnel ?

Tout dépend du tarif du coach et de la quantité de ses clients. Mais le salaire moyen d’un coach de vie débutant gravite autour de 1500€ mensuel. Quand on est débutant dans le coaching personnel, c’est préférable de prévoir une autre activité en dehors des séances.

Cependant, quand le coach dispose d’une spécialisation et qu’il travaille dans un cabinet de coaching, il peut espérer un salaire plus stable pouvant atteindre jusqu’à 40 000 € l’an. Dans cette profession, il est important de soigner sa réputation à travers des prestations bien pensées.

Effectivement, il faut savoir faire jouer le bouche-à-oreille pour se créer un portefeuille de contact et ainsi faire prospérer ses activités.

Comment se faire facturer en coaching personnel ?

Un coach personnel peut jouer sur sa notoriété et sa région dans l’établissement de son tarif. A l’heure actuelle, le prix du coaching ne fait pas encore l’objet d’une réglementation par l’Etat, si bien qu’un coach peut envisager de tarifer au forfait horaire ou par séance.

Dans un contexte marketing, il peut être intéressant de proposer des offres spéciales comme une première séance gratuite. Les interventions du coach personnel se déroulent généralement en sessions hebdomadaires sur 2 à 4 heures, pouvant, au besoin, s’étendre sur plusieurs mois.

Elles s’arrêtent une fois que le client atteint les objectifs établis à la première séance, ou quand celui-ci fait le choix de les arrêter.

What do you think?

Written by Virginie

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0
formation équicoaching

Formation en équicoaching : le cheval au cœur du développement personnel

tarif équicoaching

Equicoaching : quel tarif pour une séance ?